Moins vite, moins haut, moins fort.
Accueil du site > Comité Anti-Olympique > Actualités > Après la conférence anti-olympique à la Maison du Tourisme

Après la conférence anti-olympique à la Maison du Tourisme

samedi 29 novembre 2008, par CAO


Plus de 230 personnes ont afflué lundi 24 novembre à la Maison du Tourisme pour la conférence "A bas les Jeux Olympiques !", et beaucoup ont dû rester à la porte faute de place. Soit 12 fois plus de participants qu’à la réception donnée par la mairie aux 2-Alpes le 1er novembre pour la présentation du logo de la candidature de Grenoble. Au fait, combien paie-t-elle les services des agences et des coach en organisation d’événements pour sa com ’ ?

Le Comité Anti-Olympique et Virus36 recevaient Fabien Ollier et Olivier Gras, de la rédaction de la revue "Quel Sport ?" – le sociologue Jean-Marie Brohm s’étant excusé pour raison de santé.

Les conférenciers ont dénoncé le Comité International Olympique, ses pratiques mafieuses, son implication dans le dopage et la fabrique du champion génétiquement modifié, son idéologie de la compétition empreinte de darwinisme social, ses accointances avec les régimes autoritaires et la façon dont il impose aux démocraties des méthodes tout aussi autoritaires (cf http://cao38.eu.org/Intervention-de-Fabien-Ollier-a-la) - le cas de Sotchi, la ville russe choisie pour les J.O d’hiver de 2014, illustrant ces malfaisances. Mais l’on a dénoncé aussi la façon dont la municipalité destopique a mené secrètement depuis 2002 ses manigances olympiques (achats de terrains, négociations), pour les imposer soudain à la population en une campagne éclair.

Le débat s’est engagé sur les raisons et les moyens de s’opposer à la candidature de Grenoble, dans une salle quasi unanime pour refuser les ravages sociaux, environnementaux, économiques et humains de ce projet pharaonique.

Prochains rendez-vous à la fête anti-olympique, dimanche 30 novembre dès 15h à la Salle Rouge de Grenoble (ex-établissements Cémoi, 10 bis rue Ampère), et aux Jeux de Neige, les 4, 5, 6 décembre au centre ville (cf http://cao38.eu.org/Contre-Parade-Anti-Olympique-le, afin d’exprimer notre révolte et notre ras-le-bol face au bulldozer olympique et à toutes ses malfaisances programmées auxquelles il doit servir de prétexte et d’occasion : la rocade nord et le tunnel sous la Bastille, les gratte-ciel de Grenoble Isère Alpes Nano Technologies (Giant !), la construction d’un nouveau quartier à la place de l’esplanade , la densification et l’expansion urbaine, l’accélération du projet de "Sillon alpin", de technopole Genève-Valence, l’expulsion continuée des plus pauvres pour laisser la place aux "forts revenus", plus rentables et profitables pour la Chambre de Commerce et d’Industrie ! Sans compter l’indécent gaspillage d’argent public et la ruine accélérée de nos massifs, alors que les glaciers se liquéfient, et que les lacs s’assèchent.

Les Jeux n’auront pas lieu. Nous voulons une ville pour le peuple, pas une technopole pour les riches. Mois haut, moins vite, moins fort, et que notre fête commence !


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP